LE VIGNOBLE

La Bourgogne, six régions viticoles pour un vignoble d’exception

Le Vignoble

vignoble-BOURG

Présentation du vignoble

 

Le vignoble bourguignon possède une étendue de près de 30.000 ha sur 3 départements. Il comprend 1463 climats et 100 appellations réparties : appellations régionales, appellations villages, appellations premiers crus et appellations grands crus.

Au niveau de la production :

  • 61% en vins blancs
  • 31% en vins rouges (ou rosés)
  • 8% en crémants

Implantation géographique

Entre Auxerre et la région de Mâcon, sur seulement 28 715 hectares, la Bourgogne viticole produit 100 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC). Parmi les plus prestigieux au monde, ces vins sont façonnés par les vignerons et négociants-éleveurs de six régions aux caractères bien distincts.
Partez à la découverte de ces terroirs d’exception, entre panoramas vallonnés, falaises monumentales et coteaux baignés de soleil…

Nos cépages, nos couleurs

Le Chardonnay, cépage noble par excellence, est le cépage blanc le plus connu au monde et pour cause, c’est le cépage des plus grands vins blancs du monde avec les Montrachet, Corton-Charlemagne, Meursault, Chablis, Pouilly-Fuissé et autres grands blancs de Bourgogne. Il est parfaitement adapté au climat de la Bourgogne où il est en symbiose parfaite.
Son nom est emprunté à un village du Mâconnais … On le trouve en Champagne également où il est assemblé avec le Pinot noir et le Pinot meunier pour l’élaboration du célèbre Champagne. Moins aromatique que le Sauvignon, il met davantage en valeur les subtilités de son terroir d’origine. C’est l’expression même d’un terroir, la Bourgogne et de toute sa richesse géologique et climatique. Déguster un Chevalier-Montrachet ou un Corton-Charlemagne dépasse l’entendement, c’est une expérience quasi mystique, une grande messe avec une myriade de sensations plus agréables et sensuelles les unes que les autres … Le plaisir des sens à l’état pur, en tout cas une folie à vous faire pleurer de joie, et un instant de bonheur vraiment inoubliable qui fera partie des grandes révélations de votre vie !
On trouve le Chardonnay en Bourgogne, en Champagne, dans le Val de Loire, dans le Jura, en Ardèche, en Italie et en Espagne, au Canada, aux Etats-Unis, au Chili, en Afrique du Sud, en Australie et en Nouvelle Zélande.

Principaux arômes : aubépine, chèvrefeuille, acacia, rose blanche, genet, tilleul, menthol, eucalyptus, fougère, verveine, citronnelle, agrumes, pêche, poire, fruits exotiques, litchi, pomme verte, melon, amandes et noisettes grillées, pain grillé, toasts beurrés, brioche, humus, champignons, mousseron et rosé des prés, notes minérales, calcaire, silex ou pierre à fusil, notes métalliques (Chevalier-Montrachet, Corton-Charlemagne, Meursault) …

L’Aligoté, cépage blanc cultivé en Bourgogne, donne un vin blanc frais, agréable que l’on boit jeune, très typique, au goût légèrement citronné. C’est le vin blanc pour le Kir que l’on prépare avec de la crème de cassis de Bourgogne !
On le trouve en Bourgogne, dans le Jura, en Savoie, à Die dans la Drôme, au Canada, en Bulgarie et en Russie.

Principaux arômes : citron, pomme verte, raisin, agrumes, pêche, acacia, noisette …

Le Pinot noir, cépage de Bourgogne, donne des vins rouges, aux tanins soyeux et au nez intense et complexe. De peau fine, ce cépage noir de Bourgogne est capable de produire des vins fantastiques avec, pour les très bons, un grand potentiel de vieillissement. Ce sont de très grands vins  « féminins et intellectuels»  ! Au départ le vin possédera des connotations fruitées, notamment de framboise, mûre, cerise, griotte, puis évolue vers des notes de cuir, de sous-bois d’une grande complexité. Le Bourgogne est de loin le vin au nez le plus complexe. Les grands Bourgognes sont considérés par beaucoup, avec les grands Bordeaux, comme les plus grands vins du monde !
Le Pinot noir est parfaitement adapté à la Bourgogne et il est vraiment difficile d’en attendre autant lorsqu’il est planté ailleurs. Ce cépage mûrit relativement tôt et n’est pas adapté aux régions chaudes. Il est très sensible à la dimension de la récolte. Les récoltes doivent être réduites.
On trouve le pinot noir en Bourgogne, en Alsace, en Champagne, dans le Val de Loire à Sancerre, en Italie et en Espagne, au Canada, aux Etats-Unis, en Californie, en Argentine et au Chili.

Le Gamay cépage du Beaujolais donne des vins frais et fruités, de couleur légère, légèrement violacée lorsqu’ils sont jeunes, faciles à boire et gouleyants. Ces vins sont à boire dans leur jeune âge et, sauf exception, ne gagnent rien à vieillir. Le Beaujolais est le vin des bouchons lyonnais…, que l’on sert un soir de fête, sur une cuisine rustique et l’on chantera à table ! … Ces vins de soif, peuvent être très rafraîchissants s’ils sont servis légèrement refroidis grâce à peu de tanin et une bonne acidité. Le beaujolais est le seul « vin blanc rouge » ! Dans le même style, les Coteaux du Lyonnais, la Côte Roannaise ou les Côtes du Forez. Au nez, s’expriment des arômes de petits fruits rouges, groseille, cassis et framboise. On peut également trouver de la pivoine ou du kirsch selon les terroirs. En dehors de la région lyonnaise, le Gamay est cultivé en Bourgogne (Bourgogne Grand Ordinaire et Bourgogne Passetoutgrain), dans le Val de Loire, en Savoie, en Ardèche, en Suisse et aussi en Californie. En principe les vins de Gamay sont vinifiés suivant la méthode beaujolaise ou macération carbonique. Les arômes de banane et de bonbon anglais que l’on trouve dans les vins primeurs de style Beaujolais Nouveau sont dus à cette méthode de vinification. Vinifié traditionnellement à la bourguignonne dans les 10 crus du Beaujolais, il peut montrer de l’élégance et de la mâche. Parfois, après 6 à 8 ans de vieillissement, les meilleurs d’entre eux finissent par ressembler aux Bourgognes.

Les vignerons

Le vigneron travaille la vigne, vinifie les raisins, élève les vins et commercialise ses bouteilles.
En Bourgogne, peut-être plus qu’ailleurs, le vigneron est resté attaché à sa terre et exploite souvent lui-même ses vignes, le plus souvent en famille. Certains domaines se transmettent depuis plusieurs siècles, de génération en génération. D’autres ont une histoire plus récente, nés de la rencontre entre un homme ou une femme avec la Bourgogne et ses vins !

Vous croiserez des Bourguignons, des Français, mais aussi des Japonais, Américains, Belges, Anglais, Canadiens, Coréens… tous convertis au Terroir et au savoir-faire exceptionnel que réclament les Climats de Bourgogne. Tous prêts à vous en parler, à partager avec vous cette histoire, cette passion !

La taille moyenne des exploitations reste petite (entre 7 et 8 ha en moyenne). Les vignes d’une même propriété sont souvent dispersées entre plusieurs appellations (AOC), sur plusieurs régions viticoles de Chablis à Mâcon, à la différence du modèle bordelais, où le château est entouré de ses vignes.
On compte près de 4 000 exploitations viticoles, pour un peu plus de 1 100 domaines qui commercialisent au moins 10 000 bouteilles. Quelques viticulteurs développent désormais une activité de négoce pour élargir leur gamme de vins.